conseils pour expliquer la mort d’un animal à son enfant

3 conseils pour expliquer la mort d’un animal à son enfant

Nos enfants entretiennent souvent un lien très spécial avec leur animal de compagnie, et malheureusement, dans certains cas, leur plus fidèle compagnon peut s’éteindre avant qu’ils atteignent l’adolescence. Expliquer la mort d’un animal à un enfant n’est pas forcément une tache facile. Voici quelques conseils si jamais vous vous retrouvez dans cette situation.

Comment expliquer la mort de son animal à son enfant ?

 

1 – Ne pas mentir en déplaçant le problème

Lorsque l’animal de la famille décède, certains parents sont tentés de vouloir écarter le problème en annonçant que le chien ou le chat a tout simplement disparu. Même si dans les premiers temps, cette solution peut sembler idéale, elle s’avère sur le long terme assez néfaste pour votre enfant. En effet, ce dernier va attendre et espérer que son fidèle compagnon revienne. Dans le pire de cas, un enfant qui n’est pas vraiment en âge de comprendre pourra se dire que son animal est partie pour l’abandonner car il ne l’aimait pas assez. Cela entraînera chez votre enfant un sentiment de culpabilité qui pourra lui être très préjudiciable.

2 – Trouver les mots justes et éviter les euphémismes

conseils pour expliquer la mort d’un animal à son enfantPour un parent, ce n’est pas facile d’annoncer à son enfant la mort de son animal et trouver les mots justes est loin d’être quelque chose de facile. Pour faciliter la compréhension de votre enfant, il est préférable d’éviter les euphémismes du type « ton chien s’est endormi ». Mieux vaut expliquer la situation clairement, en évitant bientôt les détails trop prononcés sur la mort de l’animal en elle-même. Effectivement, votre enfant n’a pas besoin d’être traumatisé par ce surplus d’informations. Pour une prise de conscience, il est conseillé d’employer le mot « mort », même si cela est difficile.

3 – Exprimez votre tristesse et partagez la avec votre enfant

conseils pour expliquer la mort d’un animal à son enfant

Rien de mieux que la communication afin de surmonter ensemble une telle épreuve. Pour que votre enfant comprenne la gravité des événements, vous pouvez partager avec lui votre tristesse et en parler ensemble afin d’avancer. En mettant des mots sur vos sentiments, vous aidez votre enfant à ne pas se sentir seul dans cette épreuve.

 

L’euthanasie, un cas à part et compliqué

Dans certains cas, il est préférable d’avoir recours à l’euthanasie plutôt que d’attendre la mort naturelle de votre animal et cette épreuve s’avère très difficile, aussi bien pour vous que pour vos enfants. Dans ce cas présent, il est préférable de ne pas endormir votre animal « en cachette » car votre enfant pourrait vous tenir responsable de la mort de son compagnon et vous en vouloir de ne pas avoir pu lui dire adieu.

Généralement, l’euthanasie est prévue à l’avance ce qui vous laisse le temps de préparer votre enfant à cette situation difficile. En tant que parents, ce n’est pas toujours facile de trouver les mots justes. Pour ce faire, vous pouvez vous appuyer sur votre vétérinaire qui pourra répondre à toutes les questions de votre bambin.

 

Est-ce une bonne idée que mon enfant voit le corps de l’animal ?

conseils pour expliquer la mort d’un animal à son enfant

La réponse est variable car elle dépend des circonstances de la mort de l’animal. En cas d’accident et de traumatismes importants, le corps de l’animal peut présenter des blessures choquantes pour un enfant. Il sera donc préférable de ne pas lui faire voir pour ne pas lui infliger plus de mal.

Si votre animal est mort sans blessure et que son corps ne présente pas de potentiels « chocs » pour votre petit, vous pouvez accepter de lui montrer le corps inerte de son compagnon, mais à l’unique condition que ce soit lui qui le demande. Cela lui permettra notamment de prendre conscience de la réalité et de lui faire ses adieux.

 

Faut-il prendre un nouvel animal pour compenser la mort du précédent ?

Beaucoup de personnes se précipitent sur l’adoption d’un nouvel animal quand celui de la famille vient de décéder. Sachez que ce n’est pas forcément une bonne idée. Mieux vaut laisser le temps à chacun de faire son deuil, cela sera bénéfique pour tout le monde, aussi bien pour la famille que pour l’animal que vous souhaitez accueillir. Il est important de ne pas se précipiter car l’animal que vous adopterez après ne sera certainement pas pareil que celui que vous avez perdu et cela pourrait vous faire un choc.

Plus d'articles

<span>TAGS : </span>

sanscroquettesfixes

Leave A Comment