démence chez le chien

8 choses à savoir sur la démence chez le chien

Au même titre que les humains, lorsque nos chiens atteignent un certain âge, ils peuvent souffrir de problèmes de démence. Ce phénomène est parfois compliqué à gérer, surtout lorsque l’on ne sait pas vraiment ce qui est en train de se passer. Pour vous faire une idée, voici quelques informations à connaître à propos de la démence du chien.

1 – La démence : un trouble en lien avec la vieillesse

Il n’est pas véritablement possible de déterminer quelles sont les causes de la démence chez le chien. De façon générale, on peut dire qu’il s’agit d’une affectation du cerveau de l’animal qui est due à des changements physiques en lien avec les vieillesse. Il n’est donc pas rare de voir des chiens âgés souffrir de ce genre de problème.

 

2 – Démence chez le chien : comment faire pour l’éviter ?

Étant donné que l’on ne connaît pas véritablement les raisons qui peuvent causer une démence, mise à part la vieillesse, il peut être compliqué de mettre en place des choses pour l’éviter. Généralement, on conseillera aux propriétaires de chiens de continuer à stimuler mentalement leurs boules de poils et à rester actif dans la mesure du possible. Ce n’est pas parce qu’un chien prend de l’âge qu’il ne doit plus sortir ou jouer au ballon.

 

3 – La désorientation, le signe premier de la démence

Que ce soit chez les humains ou bien chez les chiens, la désorientation est quelque chose de caractéristique de la démence. Sur nos petites boules de poils, cela peut se traduire par des difficultés à retrouver son chemin lorsque vous êtes en balade et que c’est le moment de rentrer à la maison. Il n’est pas non plus rare de voir des chiens atteint de démence se retrouver bloquer dans une situation alors que la solution est, en apparence, plutôt simple.

 

4 – Les troubles du sommeil : un autre symptôme à prendre en compte

Les chiens qui sont atteints de problèmes de démence peuvent présenter des variations au niveau de leur cycle de sommeil. Dans certains cas, cela peut se traduire par le fait de dormir toute la journée et d’être pleinement éveillé durant la nuit.

 

5 – Une modification de la sociabilité

Si, avec l’âge, votre chien commence à ne pas supporter ses congénères ou les chats, il peut s’agir également de l’un des signes de la démence, en particulier s’il n’avait pas du tout ce trait de caractère lorsqu’il était plus jeune. Il n’est pas rare de voir des chiens atteints de démence devenir craintifs ou agressifs.

 

6 – L’incontinence : un signe majeur dans les problèmes de démence chez le chien

Les chiens qui souffrent de ce genre de problèmes peuvent également devoir faire face à quelques oublies. L’incontinence est caractéristique chez les chiens en proie à de la démence et il n’est pas rare de devoir nettoyer quelques incidents. Dans ce genre de cas, il est important d’avoir la bonne réaction et de prendre en compte que l’animal n’y est pour rien. Dans ce cas de figure, les punitions sont à éviter car cela n’apportera rien de positif, bien au contraire.

 

7 – Un « moins bien » général qui se ressent chez l’animal

Les chiens qui ont ce genre de trouble présentent généralement une baisse d’énergie significative qui peut provoquer quelques inquiétudes chez leurs maîtres. C’est d’ailleurs face à ce comportement que l’on commence à se poser des questions sur d’éventuels problèmes de démence canine.

 

8 – Comment réagir quand son chien est atteint de démence ?

Malheureusement, il n’existe pas de formule magique à ce type de problème. Bien évidemment, un rendez-vous chez votre vétérinaire est indispensable afin de pouvoir effectuer un diagnostic précis. Il est possible de s’aider également de quelques compléments alimentaires afin de retarder l’apparition des symptômes. Veillez également à jouer régulièrement avec votre animal afin de continuer à stimuler ses facultés mentales. Les promenades sont également importantes, même si elles sont plus courtes que d’habitude. Ce genre de moment permettra à votre chien de stimuler son odorat et de travailler sur sa sociabilité.

Certains pensent que l’abandon est la seule solution dans ce genre de cas. Néanmoins, vous devrez prendre conscience que cela sera particulièrement traumatisant pour votre animal qui est déjà bien perturbé, il y aura donc peu de chance qu’il s’en remette. Même si nous sommes tous conscient qu’il n’est pas facile de s’occuper d’un chien souffrant de démence, sachez que différents solutions peuvent être mis en place afin de lui apporter les soins nécessaire et le confort dont il a besoin.

 

Votre chien souffre de démence et vous avez l’impression de perdre pied ? N’hésitez pas à nous contacter à l’adresse suivante : contact@sanscroquettesfixes.fr Un membre de notre équipe tentera de vous conseiller au mieux.

Le saviez-vous ?

Grâce au Teaming, vous pouvez financer l’association en donnant simplement 1€ tous les mois. 

Pourquoi c’est top ? Tout simplement car nous n’avons aucune subvention et que nous ne fonctionnons que grâce aux dons de particuliers. Plus nous aurons de moyens, plus nous pourrons répondre présents sur différents sauvetages. Si chaque personne donne 1€ symbolique tous les mois, nous pourrons tout simplement faire des miracles. 

[/vc_column][/vc_row]

sanscroquettesfixes

Leave A Comment