Image Alt

Associatif

 / Associatif (Page 2)

Il n’est pas toujours facile de trouver quelque chose qui pourrait faire plaisir aux gens en échange d’un don pour la cause que nous défendons. À la fin de l’année 2017, une question importante s’est posée : nous avions besoin de quelque chose de « symbolique » afin de pouvoir financer une partie de nos actions. Après de longues discussion et pas mal de débats, le projets des licornes et des petits monstres en laine a vu le jour.

[vc_row][vc_column][vc_column_text]La corrida est un dispositif bien ancré dans notre société et, pourtant, il s’avère que plus de deux tiers des Français sont contre la corrida. En effet, d’après les chiffres qui ont été avancés, nous sommes 74% à nous opposer à cette pratique barbare. Face à ça, il serait peut-être temps pour le gouvernement d’envisager une interdiction pure et simple de cette discipline.

Si vous suivez plusieurs associations quotidiennement, qu’elles soient de protection animale ou non, vous avez certainement déjà entendu parler du « micro-don ». Ce dispositif est souvent mis de côté et, pourtant, il peut aider considérablement une cause à laquelle on croit fermement. Pour vous faire une idée de ce phénomène, nous avons rassemblé toutes les informations à connaître à propos du micro-don.

Peu importe le secteur d’activité, un très grand nombre d’entreprises ont recours à ce que l’on appelle l’expérimentation animale. Une affaire a d’ailleurs fait couler beaucoup d’encre ces derniers jours. Derrière le surnom « Monkeygate » se cachent des expériences visant à faire inhaler du gaz d’échappement à des singes. La société en cause dans cette affaire est le constructeur automobile Volkswagen (d’autres constructeurs allemands seraient également mis en cause). Pour vous faire une idée de ce dispositif scandaleux qu’est l’expérimentation animale, voici quelques chiffres à connaître.

Il n’est pas toujours facile de trouver le moyen de s’engager dans la cause animale. Même si les propositions sont diverses, en particulier à Lyon, il peut être compliqué de trouver quelque chose qui nous corresponde vraiment. Pour beaucoup de personnes, le rôle de famille d’accueil pour animaux s’avère être le plus optimal. En plus de ça, il permet aux associations de protection animale de fonctionner correctement. Voici quelques informations à connaître si vous vous demandez comment devenir famille d’accueil pour animaux.

Si vous vous penchez de plus près sur l’univers de la Protection Animale (PA), vous avez peut-être déjà entendu parler de famille d’accueil, plus familièrement surnommée FA. Ce dispositif est primordial pour les associations qui souhaitent pouvoir faire des sauvetages et qui n’ont pas de refuge. Si vous hésitez à franchir le cap, voici quelques bonnes raisons de devenir famille d’accueil pour animaux.

La chasse à courre fait de plus en plus parler d’elle, en particulier à cause de certaines pratiques qui ont été relayées dans les rubriques faits-divers d’un grand nombre de médias. On pourra notamment se rappeler du cerf qui a été abattu dans une propriété privée ainsi que de celui qui, dernièrement, a été noyé dans une rivière par des chasseurs. Face à ça, les citoyens s’indignent et, selon un sondage de l’IFOP commandé par la Fondation Brigitte Bardot, les Français seraient 84% à être contre la chasse à courre. Malgré ça, ce genre de pratique est toujours autorisé sur l’hexagone. Une décision qui peut soulever de nombreuses questions.

Le débat est de plus en plus animés en ce qui concerne les cirques mettant en scène des animaux sauvages. Ce n’est pas pour rien que de nombreux pays ont d’ores et déjà pris la décision d’interdire totalement ce genre de representation sur leur territoire (voire l’article que nous avons écrit à ce sujet). Toutefois, lorsque l’on n'est pas particulièrement bien informé à ce sujet, il peut être compliqué de comprendre les raisons qui poussent les défenseurs des animaux à s’engager contre les cirques qui mettent en scène des animaux sauvages.

Logo Sans Croquettes Fixes

Sans Croquettes Fixes est une association de protection animale lyonnaise.

Instagram feed