ouragan irma et animaux

Ouragan Irma : les animaux victimes de cette tempête impressionnante

La panique s’est abattue ces derniers jours dans les Caraïbes et sur l’État de Floride. Irma a provoqué de grands désastres en recouvrant des centaines d’hectares d’eau et en soufflant dans les rues à plus de 260km/h. Heureusement, de nombreux habitants ont pu se mettre à l’abri. Toutefois, au même titre que son cousin Harvey, l’ouragan Irma a laissé les animaux livrés à eux-mêmes.

Ouragan Harvey, qu’en est-il des animaux ?

Pour les animaux sauvages en liberté, comme par exemple les oiseaux, leur instinct de protection leur a permis de s’échapper à temps afin de pouvoir se mettre à l’abri. Malheureusement, les animaux domestiques et ceux retenus en captivité n’ont pas eu autant de chance. S’ils ne sont pas en mesure de suivre leur instinct, les animaux peuvent se retrouver pris au piège et, dans le pire des cas, mourir noyés.

Dans de nombreux endroits, les zoos ont réussi à prendre les animaux en charge et à les évacuer avant qu’il ne soit trop tard. Au nord de Cuba, une demi-douzaine ont été évacués du delphinarium. Pour cela, ils ont été endormis puis placés dans des couvertures humides afin de pouvoir être transportés par hélicoptère. Les animaux ont fait le trajet avec leurs entraîneurs à leurs côtés ainsi qu’un vétérinaire afin de s’assurer qu’ils ne manqueraient de rien.

À Miami, les animaux du zoo ont été mis dans des bunkers qui étaient en mesure de supporter les dégâts de l’ouragan Irma. Ces endroits spécifiques avaient été construits juste après le passage de l’ouragan Andrews au début des années 90. Certains animaux ont pu rester dans leur enclos si ce dernier était en mesure de supporter les rafales de vent qui étaient attendues. Bien entendu, les animaux sont restés sous haute surveillance durant tout le passage de la tempête.

 

Les animaux domestiques en première ligne de cet ouragan

Malheureusement, les animaux domestiques n’ont pas pu profiter de ces bunkers et ont du, pour certains, se débrouiller par leurs propres moyens. Bien entendu, de nombreux propriétaires d’animaux ont décidé d’emmener avec eux leurs fidèles compagnons afin de les protéger de ce cyclone tropical. Toutefois, le comté de Palm Beach a du porter secours à une cinquantaine de chiens qui avait été abandonnés sur place par leurs maîtres.

La directrice du service en charge de la protection des animaux a d’ailleurs passé un message à certains propriétaires qui avait laissés leurs chiens et leurs chats enfermés dans des cages ou attachés fermement, les condamnant ainsi à une mort certaine par noyade sans leur donner une chance de se mettre à l’abri par leur propre moyen. «  Nous vous trouverons et nous vous poursuivrons en justice ».

Vous avez envie d'écrire un article ? Envoyez-nous un message à contact@sancroquettesfixes.fr

Plus d'articles

sanscroquettesfixes

Comment (1)
FUENTES
septembre 13, 2017

SAUVEZ LES ANIMAUX

Répondre

Leave A Comment