lexique du vocabulaire de la protection animale

Petit lexique des expressions de la protection animale

Si vous avez l’habitude de suivre des assocations de protection animale ou bien que vous vous impliquez auprès des animaux, vous avez certainement remarqué que certaines expressions étaient récurrentes. Que veut dire FA, FALD, PEC ? Qu’est-ce qui se cache derrière les termes FIV, FELV, TCL ? Pour vous aider à mieux comprendre tout ça, nous vous avons préparé un petit lexique du vocabulaire couramment employé dans le monde de la protection animale.

«  Est-ce que des gens qui sont dans la PA pourraient nous aider ? »

On commence cette petite liste avec l’expression qui est certainement la plus courante : PA. Concrètement, rien de difficile, PA est simplement le raccourci du terme Protection Animale. Ce terme est utilisé largement par les associations pour définir ce qu’elles font. Il n’est pas rare non plus de voir ces deux lettres accolées aux pseudos Facebook des personnes s’impliquant dans la cause.

 

«  Nous recherchons une FA ou une FALD pour ce chien/chat »

Là aussi, il s’agit d’un terme qui revient souvent et qui est simplement le raccourci de la véritable expression. FA signifie Famille d’Accueil tandis que FALD sera utilisée pour désigner une Famille d’Accueil Longue Durée. À la différence de la famille d’accueil « basique » qui s’engage pour une courte durée (jusqu’à l’adoption de l’animal), le FALD aura pour mission de garder l’animal jusqu’à sa fin de vie. Les soins de l’animal et tous ses besoins resteront à la charge de l’association.

 

«  Nous sommes à la recherche d’un panier retraite »

Le panier retraite repose sur le même prince que celui de la famille d’accueil longue durée. Cela concerne plutôt les animaux en fin de vie (alors que la FALD peut englober plus de situations comme par exemple les animaux présentant une pathologie incurable). En offrant un panier retraite, la personne concernée s’engage à offrir un toit, de l’attention et de l’amour à l’animal pour qu’il puisse finir sa vie de façon décente. La prise en charge des soins se fait en accord avec l’association. Certaines personnes proposant un panier retraite souhaitent prendre en charge les soins qui peuvent survenir mais l’association peut également les prendre à sa charge en fonction de ce qui a été convenu.

 

«  Nous recherchons une PEC pour ce chat/chien »

Si vous voyez le terme PEC, sachez qu’il s’agit simplement du raccourci de Prise en Charge. Généralement, les gens qui recherchent une prise en charge sont à la recherche d’une association ou d’un refuge pour un animal. Attention, prise en charge ne signifie pas forcément famille d’accueil. Une association aura généralement besoin d’une famille d’accueil pour pouvoir assurer la prise en charge et donner à l’animal un toit tandis que la famille d’accueil aura besoin d’une prise en charge de la part d’une association pour pouvoir assurer les soins vétérinaires et les différents besoins de l’animal.

 

«  Est-ce que votre chat est vacciné TC/TCL ? »

Lorsque que l’on vous parle de vaccin TCL, il s’agit du vaccin Typhus Coryza Leucose (par déduction, le vaccin TC n’inclura que le vaccin Typhus Coryza).

 

« Est-ce que votre chat est testé Fiv/Felv ? »

Les termes Fiv et Felv reviennent assez souvent puisqu’il s’agit de tests courants que l’on fait sur les chats. Le Fiv concernera le virus que l’on nomme familièrement le SIDA du chat. Cependant, sachez qu’il ne s’agit pas du même virus que chez les hommes et que, de ce fait, il n’y a pas de risque de contamination à l’humain. Pour en savoir plus à ce sujet, vous pouvez notamment consulter l’article que nous avons écrit à ce sujet en cliquant ici. En ce qui concerne le Felv, il s’agira de la leucose. Les deux pathologies sont souvent dites ensembles puisque le test se fait en même temps. Si l’animal est positif à l’une des ces maladies, on écrira généralement Fiv+/Felv- (soit « positif au Fiv et négatif à la leucose”). Si l’animal ne présente aucune de ces deux maladies, on écrira généralement « Fiv/Felv négatif ».

 

« Votre chat est perdu, avez-vous fait un Pet Alert et posté sur BPLA ? »

Lorsque l’on parle d’un animal perdu, le mot Pet Alert ne signifie pas simplement un message posté sur votre compte Facebook mais une annonce faite sur le réseau Pet Alert qui a déjà permis de retrouver un bon nombre d’animaux. Pour pouvoir poster votre annonce, il vous suffit de taper dans la barre de recherche de votre département « Pet Alert » suivi du numéro de votre département. Par exemple, si votre animal est perdu à Lyon, il vous faudra vous rendre sur la page Pet Alert 69. En ce qui concerne BPLA, sachez qu’il s’agit du groupe Bons Plans Lyon Animaux qui regroupe un très grand nombre de personnes.

 

«  Avez-vous pu contacter l’ASV de la clinique ? »

Lorsque vous appelez votre vétérinaire, c’est généralement l’ASV que vous aurez au téléphone. Il s’agit de l’Assistante Vétérinaire.

 

“Est-ce que vous êtes en mesure de faire une quarantaine ?”

Pour certains sauvetages, nous avons besoin de personnes en mesure de faire ce que l’on appelle une quarantaine. Lors d’une quarantaine, l’animal ne devra pas être en contact d’autres animaux et ne devra sortir. Cela permettra de savoir si l’animal possède une pathologie qui pourra se développer après son sauvetage. La quarantaine est essentielle afin que nous puissions, par la suite, placer l’animal avec d’autres animaux sans qu’il n’y ait de risques sanitaires. Généralement, la quarantaine se fait dans une pièce isolée si la famille a d’autres animaux.

 

” Nous recherchons des personnes nous aider sur ce trappage

Contrairement à ce que certains pourraient penser, le trappage n’est pas simplement le fait d’attraper un chat. Si votre chat est sociable, vous n’avez pas besoin de le “trapper”. Ce dispositif concerne les animaux sauvages ou particulièrement craintifs afin de pouvoir les montrer à un vétérinaire. Cela consiste de mettre en place une cage spécifique dans un lieu stratégique et de mettre de la nourriture dedans. Lorsque l’animal sera dans la cage, cette dernière se refermera et l’animal pourra alors être pris en charge. Il s’agit d’un travail long qui demande beaucoup de patience. Généralement, les chats qui sont trappés sont des chats sauvages qui seront par la suite relâchés sur un site sécurisé.

” Est-ce qu’une famille d’accueil serait disponible pour faire une socia?”

Une socia n’est pas quelque chose à prendre à la légère. Cela concerne bien souvent les chatons qui ne sont pas familiers avec les humains. En mettant en place certaines choses, il est possible de les sociabiliser et donc de pouvoir, par la suite, faire en sorte qu’ils soient adoptés dans des familles. Les socias peuvent avoir de très bons résultats mais, sur certains chats, se travaillent est pratiquement impossible. Il est donc préférable de les relâcher sur un site sécurisé afin qu’il puisse s’épanouir dans la nature plus qu’entre les quatre murs d’une maison.

” Ce chat n’est pas errant, il s’agit d’un chat libre

Lorsque vous croisez un chat “en liberté”, il peut y avoir deux possibilités : soit il s’agit d’un chat errant, soit il s’agit d’un chat libre. La nuance entre ces deux termes est que le chat libre a été placé là par une association ou une nourricière. Cela concerne les chats qui ne sont pas faits pour une vie dans une famille “humaine”. La différence entre les deux est que le chat libre est identifié au nom de l’association qui l’a pris en charge et qui s’occupe du site de nourrissage sur lequel il se trouve. Les chats libres sont également, pour la plupart, stérilisés. Si la fourrière capture un chat libre, elle est dans l’obligation de contacter l’association qui le remettra alors sur son site de nourrissage ou bien qui lui prodiguera les soins nécessaires si besoin.

 

 

 

Bien entendu, il y a sûrement bien d’autres expressions que nous avons oubliées. Si c’est le cas, n’hésitez pas à nous le dire en commentaire afin que nous puissions mettre cet article à jour !  

Le saviez-vous ?

Grâce au Teaming, vous pouvez financer l’association en donnant simplement 1€ tous les mois. 

Pourquoi c’est top ? Tout simplement car nous n’avons aucune subvention et que nous ne fonctionnons que grâce aux dons de particuliers. Plus nous aurons de moyens, plus nous pourrons répondre présents sur différents sauvetages. Si chaque personne donne 1€ symbolique tous les mois, nous pourrons tout simplement faire des miracles. 

[/vc_column][/vc_row]

[/vc_row]

Aider Sans Croquettes Fixes gratuitement

Grâce au moteur de recherches solidaire LILO, vous pouvez financer gratuitement l’association Sans Croquettes Fixes. Pour cela, il vous suffit simplement d’installer LILO sur votre navigateur internet et de faire vos recherches comme à votre habitude. Chacune de vos recherches vous rapportera une goutte d’eau. Vous aurez ensuite la possibilité de reverser vos gouttes d’eau à notre association afin qu’elles soient transformées en euro. Pour nous aider, rendez-vous directement sur notre fiche projet en cliquant ici. 

sanscroquettesfixes