Un tribunal condamne des chiens à se faire couper les cordes vocales

Un tribunal condamne des chiens à se faire couper les cordes vocales

Aux USA, un cas étrange est venu alimenter les colonnes de faits divers. Des propriétaires de chiens ont été condamnés par le tribunal de l’Oregon à faire couper les cordes vocales de leurs animaux. La raison ? Les voisins estimaient que ces derniers étaient trop bruyants.

Condamnés à la « dévocalisation de leurs chiens »

 

Selon les voisins de ce couple de propriétaires de chiens, les Mastiff tibétains et des Pyrénées « hurlent » à n’importe quelle heure et surtout lorsque leurs maîtres ne sont pas à la maison. Les voisins ont porté plainte car ils se faisaient réveiller le matin et qu’ils « doivent augmenter le son de la télévision pour regarder une émission ».

Pour pouvoir appuyer leur plainte, les voisins ont fait écouter des enregistrements des chiens à la cour d’appel de l’Oregon. Le couple s’est défendu en disant que les 6 chiens qu’ils possédaient les aidaient à protéger leur troupeau. Toutefois, malgré le caractère valable de cet argument, le tribunal n’en a pas tenu compte car les propriétaires ne possédaient que quelques moutons, chèvres et poules.

Étant donné que les chiens sont considérés comme des animaux de compagnie, ils doivent respecter la tranquillité du voisinage. Face aux plaintes qui ont été déposées, ils devront subir ce que l’on nomme une « dévocalisation », c’est-à-dire une coupure de leurs cordes vocales. À noter que cette procédure chirurgicale fait polémique et a d’ailleurs été interdites dans plusieurs États américains.

Vous voulez écrire un article ? Envoyez-nous un message à contact@sanscroquettesfixes.fr

Plus d'articles

sanscroquettesfixes

Leave A Comment