cirque et animaux sauvage

Cirque : ils veulent continuer à utiliser des animaux sauvages

Alors que notre ministre de l’Ecologie, Nicolas Hulot, s’oppose à la captivité des animaux sauvages et tente de créer un « groupe de travail sur le bien-être animal », les dirigeants de cirque s’inquiètent. Leur crainte est simple : l’apparition d’une loi les obligeant à supprimer les animaux de leurs spectacles.

Ces dirigeants reçus par un membre du gouvernement

Afin de pouvoir faire part de leurs inquiétudes, les dirigeants de cirque ont constitué une délégation de 80 responsables qui se sont rendus lundi 4 septembre 2017 à un rendez-vous avec un représentant du gouvernement. Le sujet évoqué était sans surprise l’utilisation des animaux sauvages dans les cirques.

Parmi les arguments avancés par les dirigeants, on retrouve le fait que ces animaux sauvages sont « protégés » dans l’enceinte du cirque. De ce fait, ils ne peuvent pas être tués par des chasseurs, ce qui n’est pas le cas s’ils sont laissés dans leur habitat naturel. De plus, ces personnes ajoutent que les animaux qui se trouvent dans les cirques ont toujours connus la captivité et ne connaissent rien d’autres.

cirque et animaux sauvage

Les cirques, des conditions de vie impensables pour les animaux

Les conditions dans lesquelles les animaux étaient élevés et gardés ont fait bouger les défenseurs de la cause animale, et pour cause, de nombreuses méthodes de dressage se sont avérées être à la limite de la barbarie. Parmi les nombreuses méthodes qui sont employées pour dresser un animal, on retrouve la privation de nourriture.

D’un point de vue quotidien, ce n’est guère mieux. Les animaux sont enfermés dans des cages bien trop petit pour eux et ne bénéficient pas des conditions réunies pour s’épanouir aussi bien physiquement que mentalement. Peut-être avez-vous déjà croisé l’un d’eux attaché en plein soleil aux abords d’un cirque, et ce dans un environnement qui n’est pas du tout le sien. À divers moments, les associations de protection animale n’ont pas hésité à avoir recours à la justice lorsqu’il était possible de prouver une situation de maltraitance.

cirque et animaux sauvageL’avenir nous dira qu’elle sera l’issue de ces animaux toujours maintenus en captivité dans les cirques. Chez Sans Croquettes Fixes, nous sommes fermement engagés pour le bien-être des animaux et espérons voir prochainement une interdiction de ce type de représentation. 

Vous voulez écrire un article ? Envoyez-nous un message à contact@sanscroquettesfixes.fr

Plus d'articles

<span>TAGS : </span>

sanscroquettesfixes

Leave A Comment