à savoir sur le fiv le sida du chat

6 choses à savoir sur le FIV, le SIDA du chat

On entend de plus en plus parler de cette maladie qui touche beaucoup de chats. Toutefois, avec un manque d’informations trop important, les chats qui sont atteints du FIV doivent faire face à de nombreux préjugés. Certains n’hésitent pas à clamer haut et fort que ces chats là doivent être euthanasiés pour le bien de tous. Afin de remettre un peu les pendules à l’heure, voici quelques informations essentielles à connaître sur le trouble que l’on nomme communément « SIDA du chat ».

1 – FIV, qu’est-ce que ça veut dire ?

Concrètement, le FIV est plus scientifiquement nommé « Virus d’Immunodéficience Féline ». Il ne faut pas le confondre avec le FeLV qui correspondra alors à la leucose. Toutefois, ces deux maladies sont dépistées en même temps à l’aide du même test. On retrouve donc généralement l’appellation FIV/FeLV (ce qui peut parfois prêter à confusion).

 

2 – Pourquoi parle-t-on de « SIDA » ?

Le FIV a été familièrement nommé « SIDA du chat » car il s’apparente à cette maladie qui touche les hommes. Elle se traduit notamment par une transmission sanguine et/ou sexuelle. Un chat porteur du FIV pourra vivre toute sa vie sans déclarer la maladie. Si jamais il la déclare, il pourra alors s’avérer beaucoup plus vulnérables aux infections.

 

3 – Le FIV n’est pas transmissible à l’homme

Non, ce n’est pas une blague, certains personnes sont encore persuadées que le FIV peut se transmettre à l’homme. Pour vous rassurer, sachez que cela est tout simplement impossible. Le FIV est une maladie qui touche uniquement le chat.

 

4 – Les chats FIV ont le droit de vivre comme les autres

Si l’on vous dit d’euthanasier votre chat FIV, et ce même s’il s’agit d’un vétérinaire, vous pouvez partir en courant. Concrètement, si votre chat est stérilisé et qu’il ne se bagarre pas jusqu’au sang, il n’aura aucune chance de le transmettre à vs autres félins.

 

5 – Les tests ne sont pas toujours fiables

À plusieurs reprises, nous avons eu la surprise de découvrir qu’un chat, considéré à la base comme FIV, ne l’était pas du tout en réalité. Si votre chat est déclaré positif, vous pouvez demander à votre vétérinaire de faire une PCR afin de savoir précisément ce qu’il en est.

 

6 – Quel traitement pour un chat FIV ?

Avant toute chose, vous devez savoir qu’il n’existe pas de vaccins pour prévenir le FIV. Il s’agit également d’une maladie incurable et il n’existe pas de traitement pour le trouble en lui-même. Les médicaments qui seront donnés viendront plutot traiter les maladies qui toucheront votre animal à cause de sa plus grande vulnérabilité.

sanscroquettesfixes

Leave A Comment