abandon animaux traumatisme

L’abandon : un traumatisme bel et bien réel pour les animaux

Chaque année, c’est semblablement la même histoire. À l’approche de l’été, les refuges se retrouvent surchargés et les boites mails des associations débordent de messages avec des demandes de prise en charge. Derrière de nombreuses excuses que l’on pourrait qualifier de « bidons », se cachent des abandons qui pourraient sans doute être évités. Même si l’on aimerait croire que la réalité est toute autre, les chiens et les chats laissés sur les routes de vacances sont des problèmes bien présents.

Plus de 60 000 chats et chiens sont abandonnés chaque année

Même si, dans certains cas, l’abandon se fait pour le propre bien-être de l’animal, la grande majorité se caractérise par des erreurs humaines. Parmi les excuses que l’on retrouve le plus couramment, il y a les problèmes de comportement chez le chien. Cependant, beaucoup semblent oublier que l’éducation est quelque chose qui s’apprend chez un animal et qu’une adoption ne doit pas se faire à la légère.

Le départ en vacances fait certainement partie des raisons d’abandon les plus égoïstes et les plus cruelles. Lorsque l’on voit tous les dispositifs qui voient le jour pour permettre à des foyers de faire garder leurs animaux (voir l’article que nous avons consacré à ce sujet en cliquant ici), ou mieux, de les emmener en vacances avec eux, on ne peut que s’interroger sur ce phénomène. Alors qu’une adoption doit être un acte responsable, trop de personnes se déchargent simplement de cette responsabilité en laissant celui qu’elles considéraient comme leur fidèle compagnon dans une cage de la SPA ou, pire, attaché à une arbre en pleine forêt.

 

L’abandon : un traumatisme réel pour les chiens et les chats

Abandonner un animal n’est pas un acte anodin. Contrairement à ce certains pourraient penser, les animaux sont en mesure de ressentir des émotions. Il n’est pas si rare que ça de voir des chats et des chiens se laisser tout simplement mourir après avoir été abandonnés par leurs maîtres. Les problèmes de comportement sont également courants chez les animaux abandonnés, témoignant ainsi d’un profond mal-être face à ce traumatisme.

Être propriétaire d’un animal, c’est avant tout être son point de repère dans sa vie quotidienne. Le laisser, parfois dans une situation dangereuse, vient bousculer tous les repères de l’animal. Lorsque l’on pense que certains maîtres abandonnent tout simplement leur chien sur l’autoroute des vacances, on ne peut que s’imaginer la violence qui peut s’abattre sur l’animal. En plus d’être sans son maître, il se retrouve dans une situation dangereuse et effrayante. Cela participe bien souvent au dérèglement de son équilibre émotionnel. Si l’animal a la chance d’être pris en charge par une structure adéquate et par des personnes attentionnées, il lui faudra certainement un temps conséquent pour s’en remettre et un travail poussé de la part de sa nouvelle famille.

Heureusement, certains animaux arrivent à supporter ce traumatisme et, parfois, l’abandon peut être une « chance » pour eux. Cela est le cas quand leur ancienne vie n’était pas adaptés à leurs besoins, avec par exemple un quotidien négligents ou maltraitants. Certains problèmes de comportements, qui poussent les propriétaires à abandonner leurs animaux, peut être dus à un non respect de ces besoins fondamentaux. C’est d’ailleurs pour cette raison que la travail d’un éducateur canin (ou félin), qui sera en mesure d’identifier ces soucis, sera à privilégier avant d’envisager un quelconque abandon.

 

Abandon : que faire lorsque l’on n’a pas d’autres solutions ?

abandon animaux traumatismeIl existe des cas extrêmes où le fait d’abandonner son animal ne devient plus une possibilité, mais une nécessité. Par exemple, cela peut être le cas des personnes vivant dans un environnement particulièrement violent et qui, dans le but de protéger leur animal, préfère lui offrir la « chance » d’avoir une vie meilleure. Cela peut être également envisageable chez les personnes n’ayant plus aucune ressource pour pouvoir prendre soin de leur animal et voulant également lui offrir une vie plus adaptée.

Dans tous les cas, il est important que les choses ne soient pas fait « n’importe comment ». Comme nous l’avions dit dans un précédent article, il existe des dispositifs prévus pour céder son animal sans avoir à le mettre en danger. On laissera de côté les « dons contre bons soins » qui peuvent s’avérer être très dangereux quand on ne connaît pas la personne se proposant. Les abandons « sauvages » sont également à condamner fermement. Encore trop d’animaux sont découverts attachés à des arbres au milieu de nulle part ou bien enfermé dans des cages impossible à ouvrir, leur donnant ainsi aucune chance de s’en sortir et de trouve refuge quelque part. Un animal laissé sur le bord de la route pourra également se retrouver en proie à un danger immense et, en courant frénétiquement à la recherche de sa famille, il pourra tout simplement se faire renverser par une voiture.

 

Les associations de protection animale oeuvrent au maximum pour limiter les abandons des animaux de compagnie pour des raisons qui pourraient être évitées. Si jamais vous vous trouvez dans une situation difficile, n’hésitez pas à demander conseil à l’une d’entre elles. Il se peut que la solution soit plus simple que ce que vous n’auriez imaginé et que l’abandon ne soit finalement pas l’unique solution face à votre problème.

Le saviez-vous ?

Grâce au Teaming, vous pouvez financer l’association en donnant simplement 1€ tous les mois. 

Pourquoi c’est top ? Tout simplement car nous n’avons aucune subvention et que nous ne fonctionnons que grâce aux dons de particuliers. Plus nous aurons de moyens, plus nous pourrons répondre présents sur différents sauvetages. Si chaque personne donne 1€ symbolique tous les mois, nous pourrons tout simplement faire des miracles. 

[/vc_column][/vc_row]

[/vc_row]

Aider Sans Croquettes Fixes gratuitement

Grâce au moteur de recherches solidaire LILO, vous pouvez financer gratuitement l’association Sans Croquettes Fixes. Pour cela, il vous suffit simplement d’installer LILO sur votre navigateur internet et de faire vos recherches comme à votre habitude. Chacune de vos recherches vous rapportera une goutte d’eau. Vous aurez ensuite la possibilité de reverser vos gouttes d’eau à notre association afin qu’elles soient transformées en euro. Pour nous aider, rendez-vous directement sur notre fiche projet en cliquant ici. 

sanscroquettesfixes